Baghari

185

Un collector inconnu, glamour et fifties, Baghari…

Comparez

Description

En 1950, Robert Piguet demande au maître parfumeur Francis Fabron de créer un parfum pour une femme inoubliable, celle que Piguet appelle tout simplement “une rêveuse”. Pour elle, Fabron a créé Baghari, le dernier parfum que Piguet a présenté avant de fermer son atelier et de se retirer complètement de la mode. Découverte 56 ans plus tard, la formule de Baghari a été actualisée et affinée par Aurélien Guichard, donnant à ce classique séduisant une sensibilité moderne, sans jamais s’écarter de l’engagement de Piguet envers sa chère “rêveuse”.

S’ouvrant sur des aldéhydes pétillants, semblables à ceux du champagne, Baghari évoque immédiatement une impression de rêve “tête dans les nuages” avec des notes douces et séduisantes de roses et de jasmin. Ce bouquet de fleurs romantiques est accentuée par de l’ambre légèrement épicé. Enfin, la vanille fumée et le musc enveloppent la personne qui le porte d’une robe de velours douce et chaleureuse, créant ainsi un parfum captivant et fantastique…
Élégant et enchanteur, Baghari est pour celles dont l’imagination ne connaît aucune limite…

Informations complémentaires

Quantité

X